ICI, en exclusivité : Retrouvez tous les livres édités par Les Presses du Midi.
10,00 € l'unité ISBN: : 9782812703706

Dialogues du fini et de l'infini de Jérémie Bocchi

CATEGORIES : Philosophie Tags :
RESUME :
Dans la troisième de ses Méditations métaphysiques, Descartes, à partir de la présence, en notre esprit fini et imparfait, de l’idée d’un être Infini et Parfait, soutenait que cet être Infini et Parfait est obligatoirement la cause, en nous, de la présence de cette idée du Parfait. Malebranche a repris cela en disant que « la preuve de l’existence de Dieu la plus belle, la plus relevée, la plus solide…, c’est l’idée que nous avons de l’infini ». Cette remontée argumentée depuis le fini vers l’infini, Jérémie Bocchi s’y essaie à son tour dans ce dialogue entre un promeneur qui se dit athée et un berger ami des philosophes. Ce sera au lecteur incroyant de dire, une fois qu’il sera parvenu à la fin de ces Dialogues du fini et de l’Infini, si les arguments avancés par Jérémie Bocchi ont entraîné ou non une modification de ses convictions de départ. Avec toujours, en ces sujets, un recours possible à la modération de Kant, ce Protestant qui soutenait que l’esprit humain ne pourra jamais démontrer l’existence ou l’inexistence de Dieu, et qu’il s’agit plutôt, ici, d’avoir la Foi ou de s’y refuser par un acte de volonté.

QUANTITE:
Partager
L'editeur
Services
  • Livraison gratuite pour toute la France métropolitaine.

  • Pour tous envois à l'étranger et DOM/TOM : NOS CONDITIONS

  • Livraison en trois jours après la réception de votre paiement

  • Une équipe à votre disposition par téléphone pour toutes précisions sur nos produits

  • Paiement électronique sécurisé avec Paybox.

ISBN : 978-28127-0370-6
CODE BARRE : 978-28127-0370-6
TITRE : DIALOGUE DE FINI A L’INFINI
AUTEUR : BOCCHI Jérémie
PAGES : 49
PRESENTATION : Broché
PRIX PUBLIC : 10 Euros
TVA : 7
DATE PARUTION : 27/06/2012
FORMAT : 14 x 21
Dewey : 843 Roman français

RESUME :
Dans la troisième de ses Méditations métaphysiques, Descartes, à partir de la présence, en notre esprit fini et imparfait, de l’idée d’un être Infini et Parfait, soutenait que cet être Infini et Parfait est obligatoirement la cause, en nous, de la présence de cette idée du Parfait. Malebranche a repris cela en disant que « la preuve de l’existence de Dieu la plus belle, la plus relevée, la plus solide…, c’est l’idée que nous avons de l’infini ». Cette remontée argumentée depuis le fini vers l’infini, Jérémie Bocchi s’y essaie à son tour dans ce dialogue entre un promeneur qui se dit athée et un berger ami des philosophes. Ce sera au lecteur incroyant de dire, une fois qu’il sera parvenu à la fin de ces Dialogues du fini et de l’Infini, si les arguments avancés par Jérémie Bocchi ont entraîné ou non une modification de ses convictions de départ. Avec toujours, en ces sujets, un recours possible à la modération de Kant, ce Protestant qui soutenait que l’esprit humain ne pourra jamais démontrer l’existence ou l’inexistence de Dieu, et qu’il s’agit plutôt, ici, d’avoir la Foi ou de s’y refuser par un acte de volonté.

A propos

Créée en 1981 la Maison d'édition Les Presses du Midi n'a cessé de grandir au fil des ans au point d'être aujourd'hui une ... Lire le suite

Nos tweets

Newsletter

Paiements acceptés: