ICI, en exclusivité : Retrouvez tous les livres édités par Les Presses du Midi.
36,00 € l'unité ISBN: : 9782812703386

Mode féminine XVIIIe, XIXe siècle de Jacqueline Chiappetta

CATEGORIES : Couture Tags :
RESUME :
Les modèles présentés sur des mannequins de 70 cm de hauteur (échelle ½) ont été reconstitués en majorité d’après des costumes authentiques gracieusement prêtés et portés dans la région varoise. Des femmes de la haute bourgeoisie, à l’occasion de déplacements vers la capitale rapportaient la mode parisienne. Celle-ci se diffusait par les couturières qui s’en inspiraient pour habiller la bourgeoisie locale. Selon la classe sociale, on employait des tissus et des garnitures de dentelles et rubans, plus ou moins riches et abondants. J’ai bien entendu respecté la façon d’assemblage de chaque époque. Chaque modèle représente entre 100 et 150 heures de travail.

QUANTITE:
Partager
L'editeur
Services
  • Livraison gratuite pour toute la France métropolitaine.

  • Pour tous envois à l'étranger et DOM/TOM : NOS CONDITIONS

  • Livraison en trois jours après la réception de votre paiement

  • Une équipe à votre disposition par téléphone pour toutes précisions sur nos produits

  • Paiement électronique sécurisé avec Paybox.

Les modèles présentés sur des mannequins de 70 cm de hauteur (échelle ½) ont été reconstitués en majorité d’après des costumes authentiques gracieusement prêtés et portés dans la région varoise. Des femmes de la haute bourgeoisie, à l’o

ISBN : 978-28127-0338-6
CODE BARRE : 978-28127-0338-6
TITRE : MODE FEMININE XVIIIe, XIXe siècle
AUTEUR : CHIAPPETTA Jacqueline
PAGES : 177
PRESENTATION : Broché
PRIX PUBLIC : 36 Euros
TVA : 5,5
DATE PARUTION : 04/05/2012
FORMAT : 21 x 29
Dewey : 900 Histoire
RESUME :
Les modèles présentés sur des mannequins de 70 cm de hauteur (échelle ½) ont été reconstitués en majorité d’après des costumes authentiques gracieusement prêtés et portés dans la région varoise. Des femmes de la haute bourgeoisie, à l’occasion de déplacements vers la capitale rapportaient la mode parisienne. Celle-ci se diffusait par les couturières qui s’en inspiraient pour habiller la bourgeoisie locale. Selon la classe sociale, on employait des tissus et des garnitures de dentelles et rubans, plus ou moins riches et abondants. J’ai bien entendu respecté la façon d’assemblage de chaque époque. Chaque modèle représente entre 100 et 150 heures de travail.

A propos

Créée en 1981 la Maison d'édition Les Presses du Midi n'a cessé de grandir au fil des ans au point d'être aujourd'hui une ... Lire le suite

Nos tweets

Newsletter

Paiements acceptés: